La constitution d’une sarl et ses avantages

La constitution d’une sarl et ses avantages

Lors de la création d’entreprise, il faut tenir compte des différentes formes juridiques. Pour ceux qui décident de constituer une sarl, ils doivent nécessairement faire le point sur son mode d’emploi avant de se lancer.

Les points descriptifs de la SARL

La Société A Responsabilité Limitée ou SARL est l’une des formes juridiques indispensables lorsqu’il s’agit de créer une entreprise. Comme son nom l’indique, le statut impose dans la société une responsabilité limitée pour les associés. La SARL est d’ailleurs très connue pour sa flexibilité, et puis, elle peut s’adapter à plusieurs types de projets. Toutefois, elle ne concerne pas les sociétés d’épargne, d’assurance ou de débit de tabac. D’un autre côté, la constitution d’une SARL ne demande pas de montant minimum. Par ailleurs, cela requiert un siège social qui doit être assigné au domicile du gérant. En ce qui concerne les apports, nous pouvons retrouver les apports en nature, en numéraire et en industrie. A noter que les attributions en industrie ne représentent pas le capital. Il faut aussi savoir que dans une SARL, toutes les décisions au sujet de la compagnie sont considérées en assemblée générale.

Les étapes pour mettre en place une SARL

Pour constituer une sarl, il faut commencer par la rédaction des statuts. Il s’agit d’un ensemble de textes ayant pour principe d’encadrer le rapprochement des associés d’une société. Ces statuts définissent donc les devoirs ainsi que les droits de tous les associés, sans compter la détermination des exigences sur le fonctionnement de l’entreprise. Il est fortement recommandé de faire appel à un avocat lors de la rédaction des statuts. Ensuite, il faudra nommer un gérant en passant par l’acte de nomination du gérant. Le dénombrement des apports en nature est aussi une phase à ne pas négliger. Cela concerne notamment les apports en immeubles ou en bien meubles, une évaluation qui nécessite l’intervention d’un commissaire en attribution. D’autre part, l’ensemble des associés doivent signer les statuts, et ce sera au représentant de la société de les confirmer. Il faut souligner que la rédaction doit se faire par acte notarié. Une fois que les statuts ont été signés et datés, il faudra déposer les fonds sur le compte bancaire de l’entreprise. Ils y resteront jusqu’à ce que le gérant obtienne l’extrait Kbis. Enfin, il faudra publier un avis de constitution au sein d’un journal d’annonces légales et déposer le dossier au CFE compétent.

Les atouts apportés par la constitution d’une  SARL

Les entrepreneurs qui choisissent de constituer une sarl peuvent gagner avant tout une responsabilité limitée. Ensuite, ils bénéficient d’une forme juridique protectrice, sans parler de la flexibilité du financement. Effectivement, la SARL représente une société avec un capital variable. Une simple ouverture de capital suffit pour faire entrer les associés. La Société A Responsabilité Limitée propose également un régime fiscal particulièrement souple et une parfaite sécurité des associés. Du reste, avec plus de la moitié des parts sociales, les dirigeants profiteront du régime des employés non-salariés.